Nouvelle charte déontologique pour les voyants

C’est une bonne nouvelle pour le monde de la voyance professionnelle : un code de déontologie se dessine de plus en plus, ceci afin de limiter le charlatanisme, les arnaques et faire profiter du meilleur service possible au client.

La problématique de l’éthique chez les mediums et voyants se pose réellement depuis que le succès est croissant auprès du grand public. Certains cabinets de voyance recrutent selon des méthodes de ressources humaines classiques. On regarde le CV et l’expérience, la personnalité du postulant. Il faut se renseigner au maximum sur son art et ses antécédents. Certaines structures veulent à tout prix éviter d’avoir mauvaise presse. Les conditions d’embauche ont donc été revues à la hausse et c’est compréhensible. Il ne faut pas être pénalisé à cause des exactions de certaines brebis galeuses qui au final ne représentent qu’elles-mêmes. D’ici la fin de la décennie, nous verrons peut-être un code de deontologie très officiel, un peu comme les médecins. Par exemple, il est très mal vu d’annoncer la mort imminente à une personne. Mais certains praticiens le font encore ! C’est inadmissible et scandaleux. C’est pourquoi une charte est plus que bienvenue de nos jours. Afin de bien tomber, vous pouvez déjà regarder du côté de l’association des mediums de France, ou bien de l’Institut National des Arts Divinatoires, qui propose une liste de voyants fiables avec leur contact. C’est même très recommandé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *